Peux-tu vivre "cela" sans donner de nom

Ni à la personne, ni à l'objet, ni au lieu, ni au moment

Le vivre pleinement ?

 

Comprends-tu ?

Si tu ne peux le faire, tu restes prisonnier

Attachement par un lien virtuel

A une personne, un objet, un lieu, un moment

En particulier.

 

Alors tu te dépossèdes de l'essentiel

Le vide, là où rien ne manquait

La peur, là où régnait la paix.

 

Et l'image ?

Ah, l'image... lumière et transparence

L'ombre se fond en elle-même.

 

coeur